Mazola est un Graffiti Artiste Brésilien.
Il travaille le portrait par l’hyper-réalisme dont il a su maitriser les codes et techniques depuis une dizaine d’années.
La représentation des êtres qui l’entourent, qui lui sont chers, est sa prédilection, même s’il lui arrive de peindre simplement les gens qui l’inspirent. Il est alors attiré par leur regard, par le lien qui se crée, pas l’émotion au-delà de la rencontre.
Au cours de nombreuses années à perfectionner sa technique, Mazola découvre un vif intérêt pour l’alter-réalité. Un autre monde qui le fascine, le monde d’après, le futur fantasmé, hérité des auteurs de SF mais aussi des nouvelles technologies qui révèlent les penchants de l’humanité pour la robotique, l’intelligence artificielle et la génétique assistée.
Il traite ses portraits en négatif, résultat final de ses peintures d’alors, et seul le passage d’un smartphone aidé d’une application devant le mur ou la toile réalisée permet d’identifier en positif la personne représentée.
Une réalité assistée qu’il aborde différemment pour son premier solo show en Europe, où ses toiles seront agrémentées de faisceaux fluorescents, qui nécessitent cette fois la lumière noire pour profiter pleinement de l’oeuvre.